Interdit de penser par soi-même!

Je fais partie de cette génération à qui l’on a enseigné que, plus que le savoir, c’était l’esprit critique qui devait être développé. Cette génération née avant internet que l’on a mise en garde contre la manipulation par l’image, la manipulation médiatique en général, à qui l’on a donné des outils pour analyser, questionner, remettre en question.

Je dis « cette génération » parce que je ne suis pas certaine que ce soit le cas encore aujourd’hui. Car c’est rarement l’esprit critique que j’observe mais plus souvent la critique gratuite, négative, facile … et bien sûr cela sans argument, sinon ça ne serait pas drôle, n’est-ce pas?

Je me souviens de cette insistance à nous pousser à affûter notre regard, chevillée au corps chez certains de mes profs, depuis le collège jusqu’à la fac… Je n’y prêtais pas plus attention que cela, naïve que j’étais à l’époque. Je ne prenais pas la mesure du message. Mais c’était là, en toile de fond, et ça s’est imprimé en moi, ça a infusé.

Alors, lorsque aujourd’hui j’entends cette personne à la TV-poubelle, et je ne veux même pas m’intéresser à qui elle est, dire en substance que le problème des complotistes c’est qu’ils veulent penser par eux-même, qu’on ne peut pas penser par soi-même, mon sang ne fait qu’un tour!

Ça veut dire quoi? Est traité de « complotiste » celui qui commet l’odieux sacrilège de penser par lui-même??? Et ce que je trouve encore plus ahurissant, c’est que certains associent « complotiste » à « antisémite » et « extrémiste de droite ». Je serais curieuse d’entendre les arguments de ceux qui répètent cela comme un mantra. Il faudra qu’on m’explique comment on passe d’une insulte à l’autre, ça m’échappe… Enfin, si on veut bien me reconnaître la capacité de comprendre…

Ai-je donc bien entendu? On ne peut pas penser par soi-même? Pourquoi? On n’est pas « équipé pour »? On n’est pas « autorisés à » ? Alors les profs dont j’ai parlé plus haut étaient tous complotistes et on l’ignorait? Et nous élèves? Aspirants complotistes à notre insu???

Pardon d’avoir eu l’arrogance de penser, la prétention d’imaginer que le truc mou et gris entre mes deux oreilles pouvait servir à autre chose qu’à recevoir religieusement les vérités diffusées par le canal divin de BFM TV et consorts, omnisciente et toute puissante. Amen.

Non, sans blague, on pourrait en rire si ce n’était pas si pervers, terrifiant et criminel!

A voir dans les commentaires sur les réseaux sociaux et sous certaines vidéos comment cette injonction du prêt-à penser a fait son œuvre, je me dis que la Grande Prêtresse Éducation Nationale a dû « nettoyer » le corps enseignant de l’esprit « complotistes » qui faisait rage!

La dictature de la pensée gagne du terrain comme jamais avec le consentement muet et le cautionnement aveugle d’une grande partie de la population. Est-il nécessaire de préciser : QUI NE DIT MOT CONSENT.

MOI JE NE CONSENS PAS.

Dois-je vous rappeler également que ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être adapté à une société malade?

J’ai fait sécession intérieurement depuis longtemps. Je ne reconnais pas ce « monde » comme le mien. Chacun sa planète. Ils n’auront pas ma liberté de penser!

J’acte ici mon choix libre et éclairé de rejoindre le camp de ceux qui pensent par eux-mêmes, ceux qui questionnent, ceux qui s’expriment. Non pas que j’adhère forcément à tout ce qu’ils disent. Mais je salue leur démarche, leur intégrité, leur engagement, leur ouverture d’esprit, leur courage. Ils ont tout mon respect et toute ma gratitude. Ils sont ma vraie famille. C’est avec eux que j’aspire à construire un Monde Nouveau dans la bienveillance, la tolérance, la solidarité et l’amour.

Merci à eux d’être là, car sans eux, il n’y aurait plus d’humanité.